mardi 31 mai 2016


GARNIOUZE Inc. est actuellement en création:


"je m'appelle" 
d'après l’œuvre d'Enzo Cormann
 



Après « les Soliloques du pauvre » (1897) de  Jehan Rictus, exploré dans le spectacle éponyme « Rictus », Garniouze Inc. met en rue « Je m’appelle » d’Enzo Cormann, écrit en 1999. Un texte qui évoque sous une forme de litanie de personnages le XX° siècle: cent ans de «guerre économique  mondiale» et de condition ouvrière. De Rodez à Fos sur mer, de Pointe-a-Pitre à Créteil, de Ballycastle  à Séville, des typographes, mineurs, caristes, employés saisonniers agricoles se succèdent pour figurer des Vies façonnées par le  labeur. Cette succession d’histoires singulières qui revisite le siècle, fait écho aux questionnements actuels sur la valeur « travail » (à dissocier de la notion d’emploi), dans les écarts de salaire, de traitement de classe, dans les conditions d’accès, dans la défense militante des droits et le glissement vers des conflits politiques majeurs,  dans la notion de rentabilité, de subordination, de mondialisation. Où en sommes nous des soit disant vertus émancipatrices du travail, et de la quête de liberté que l’on nous promet?

Cette mise en bouche sera déclamée dans l’espace public par un vendeur à la sauvette qui déballe hâtivement sa marchandise, (son outil de travail), toujours aux aguets. Une forme d’entresort à ciel ouvert, où la répétition rappelle les gestes mécanisés de la tache ouvrière.


Garniouze Inc.
Christophe Lafargue, comédien et metteur en scène, s’entoure pour cette création du savoir faire de Marc Ménager pour la partie scénographique et la conception d’images animées, ainsi que de David Bourbon et d’Olivier Magny pour la technique, la vidéo et le graphisme. Francois  Boutibou, le compositeur des musiques de « Rictus » complète l’équipe pour la partie musicale et l’habillage sonore. 

 
Avec le soutiens : Pronomade(s) en Haute-Garonne,Centre National des Arts de la Rue de la Haute-Garonne, L’Usine – Centre National des Arts de la Rue (Tournefeuille / Toulouse Métropole),, ARTO-Saison itinérante & Festival de Rue de Ramonville, Derrière le Hublot – Pôle des Arts de la Rue Midi-pyrénées-Capdenac (12), Le Parapluie - Centre National des Arts de la Rue – Aurillac, Sens Interdit – Festival International de Théâtre, Les ateliers Frappaz - Centre National des Arts de la Rue, Villeurbanne,  Le Boulon – Centre National des Art de la Rue, Vieux-Condé, Culture Commune – Scène Nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais, Loos en Gohelle – l’Atelier 231 – Centre National des Arts de la rue, Sotteville-lès-Rouens, Furie, Pôle National des Arts du cirque et de la rue en préfiguration, Câlon-en-Champagne, Art’r - Lieu de fabrique itinérant pour les arts de la rue (Paris /Ile-de-France), Ax animation- festival des grands chemins, Ax-les-thermes.
Aide à la création : Écrire pour la rue SACD-DGCA, DRAC Occitanie, Région Occitanie.


La tournée RICTUS Continue :

Un article de presse sur les représentations de RICTUS à la plage des six pompes.




ARTO -Saison itinérante & Festival de Rue de Ramonville.